Le jour où les spams ont sauvé une vie

quand les spams peuvent sauver des vies

Les SPAMS, ces courriers electroniques non desirés envoyés a fins publicitaires via l’internet font chaque jour des milliers de victimes. Pourtant, un jour, c’est bel est bien une vie qu’ils ont sauvé, celle de Monsieur X, un francais résidant a Ikebukuro, un ville de l’ile de Kyouxou au nord de la péninsule Japonaise. X plutôt habitué aux pages “sciences” et “spectacles” a alors plus fait la une de la page “fait divers”. Mais, sans l’intervention miraculeuse d’un SPAM, c’est en page nécrologie que nous l’aurions retrouvé!

Son radiateur d’appoint merveilleux

L’histoire remonte a il y a 10 années. Une vague de froid sans précédent s’étant abattu sur l’archipel japonais durant le week-end, X décide d’investir dans un chauffage d’appoint. Le Japon étant le pays de l’électronique, le résident français n’a aucun mal a trouver une boutique ou l’on propose ce genre d’équipement. Très vite son choix s’arrête sur une petit radiateur halogène dont la chaleur est produite par deux lampes et reflétée par un astucieux jeu de miroir. Le français est visiblement satisfait de son choix car – ce sont ses mots – ce radiateur “dégage une chaleur rayonnante très agréable et une lumière rougeoyante” qui lui donne l’air “d’une véritable cheminée“. Intelligemment dispose près d’un tapis profond, sa chaleur invite a la sieste et – toujours selon l’individu – serait un “atout considérable pour dévêtir les filles“. Cela reste a prouver!

Bien qu’il prenne l’habitude de s’assoupir devant cet appareil chauffant c’est dans son lit que, Mercredi matin, X se réveille en sursaut. La cause? Un interminable ballet de voitures de pompiers qui passe dans la rue. Le bruit est infernal. Sirènes et haut parleurs hurlent pendant plus de 10 minutes. Au grand dam de notre homme qui voudrait encore dormir un peu. Pourtant, une fois le bruit calme, X peine a se rendormir. Car le froid l’a saisi. Il avise le radiateur d’appoint (a l’arrêt) et décide d’une prompte reptation vers le tapis, emportant avec lui couverture et oreillers. Une fois installé sur ce lit de fortune, il allume l’appareil et s’endort bien vite.

Et la, c’est le drame.

Une demi-heure plus tard, le français se réveille en sursaut. Les yeux a peine ouverts, il se met a tousser fortement et se rend compte que la pièce est remplie d’une épaisse fumée provenant de l’oreiller! En effet le coussin avait été pousse vers la “cheminée” et la mousse était maintenant en combustion lente. X court ouvrir une fenêtre et respire librement. Fort heureusement, ce n’était que les premières minutes de l’incendie et, mis a part le coussin, aucun dégât n’est a signaler.

Mais le plus extraordinaire dans cette histoire reste la raison de ce réveil brutal. Ce n’est pas la fumée toxique, plus anesthésiante qu’autre chose, qui a réveille le français mais bel et bien les vibrations de son téléphone portable! A peine remis de ses émotions, il nous expliquait ce qui s’était passe :

Mon keitai (ndlr :portable) était en charge sur le sol, en manner-mode (ndlr : silencieux) mais je m’étais endormi tout près, ma tète pratiquement sur le combine et c’est la vibration du sol qui m’a réveillé. J’aurai dormi 20cm plus loin, j’étais calciné.

Interrogé sur l’origine du courriel, X nous déclarait que c’était un de ces SPAMS qui empoisonne notre vie qui avait sauve la sienne et que le site web en question promettait de lui “mettre le feu” ! Ça ne s’invente pas!

Le Japon, situé à la jonction de quatre plaques tectoniques, subit environ 20% des secousses telluriques les plus violentes enregistrées chaque année dans le monde.